Zoom sur la réduction mammaire

27 octobre 2020


La poitrine opulente fait peut-être l’objet de nombreux fantasmes, toutefois, elle est dans de nombreux cas la source de maux de dos, mais également d’autres inconforts esthétiques, physiques et psychologiques chez les femmes qui en sont sujettes. La réduction mammaire est une technique de chirurgie esthétique qui permet justement de réduire cette partie de l’anatomie féminine. Grâce à l’expertise de Didier Van Den Broeck, votre chirurgien esthétique à l’île Maurice, retrouvez une silhouette harmonieuse et surtout votre confort de vie.

À quoi est dû le volume excessif des seins ?

Première chose à noter, le volume excessif des seins est également appelé hypertrophie mammaire. Cette augmentation peut survenir à la suite d’une prise de poids conséquente, naturellement ou après/pendant une grossesse. D’ailleurs, dans ce dernier cas, si vous souhaitez allaiter, la réduction mammaire ne représente aucune contrindication médicale.

Dans certains cas, le poids trop important cause un affaissement des seins. On parle alors de ptôse mammaire.

Réduction mammaire : de quoi s’agit-il ?

Le Dr Didier Van Den Broeck explique que la réduction mammaire consiste, comme son nom l’indique, à réduire le volume des seins. Pour cela, le chirurgien esthétique va retirer de la glande mammaire, composé de tissu conjonctif et de tissu graisseux.

Durant la même intervention chirurgicale, il va remonter l’ensemble et redresser la peau de manière à ce que les seins retrouvent leur galbe.

Bon à savoir

On peut recourir à la réduction mammaire dès la fin de la puberté, plus précisément à partir de l’âge de 17 ans, lorsque le développement mammaire est stabilisé.

Comment déterminer la quantité de réduction ?

Le Dr Didier Van Den Broeck explique que la détermination de la taille finale des seins, obtenue après l’opération, fait l’objet d’une discussion avec la patiente. Le but étant d’obtenir un résultat harmonieux et surtout satisfaisant pour la patiente, il faudra déterminer la taille de bonnet idéal : depuis le B pour de « petits seins » jusqu’au D, pour un volume un peu plus généreux.

La réduction mammaire laisse-t-elle des cicatrices ?

D’après une technique originale qu’il doit à son premier Maître de stage, Le Professeur Madeleine Lejour, la réduction mammaire proposée ne laisse que deux cicatrices autour de l’aréole et verticalement en-dessous de celle-ci, et ce contrairement aux autres techniques (T inversé ou pédicule inférieur) proposées par la grosse majorité de la profession.

Quoi qu’il en soit, au fil du temps, ces traces de l’intervention de chirurgie esthétique tendent à s’affiner et à blanchir.

Combien de temps pour voir les résultats ?

Comme toute intervention de chirurgie esthétique, la réduction mammaire nécessite un peu de patience pour voir les résultats définitifs. Il faudra attendre au moins 6 semaines après l’opération plastique pour avoir une idée assez précise de la forme et du volume final de votre poitrine.

Faut-il prévoir une période de convalescence ?

Pour les patientes qui doivent reprendre le travail, il faut compter entre 4 et 8 jours de convalescence. Quant à la reprise du sport, il faudra patienter deux mois après l’intervention.



Retour aux articles de blog


Merci, votre email a bien été envoyé.
Merci, votre email a bien été enregistré.